Trucs De Pro : La Lubrification C'est La Clé Du Succès

Ajustements, Entretien, Huile, Lubrifiant, Mécanique, Trucs De Pro -

Trucs De Pro : La Lubrification C'est La Clé Du Succès

Dès que nous donnons quelques conseils à notre clientèle au sujet de l'entretien, c'est la question qui revient à tout coup :

"À quelle fréquence huiler ma chaîne?"

Après plus de 10 ans d'expérience comme mécanicien pour des cyclistes qui roulent tous les jours je donne une réponse simple :

Une fois par semaine

Un peu à la fois, mais souvent

Si vous n'avez jamais vu une réponse similaire dans aucun magazine ou venant d'autres mécaniciens c'est normal ; les magazines et les vélocistes s'adressent majoritairement à une clientèle récréative en quête de performance.

Si le vélo est dans un laboratoire où nous ne tenons pas compte du temps d'entretien, du budget d'entretien et des conditions dans lequel le vélo est entreposé bien sûr nous pourrions dire nous aussi de rouler 400-500 km, nettoyer complètement la chaîne puis remettre une huile légère qui repoussera la saleté. 

Comme beaucoup de choses dans le domaine du vélo, ce que la science donne comme résultat n'est pas optimal lorsque vient le temps de l'appliquer à des conditions réelles. 

Notre conseil se base sur une idée :

Il est plus important d'avoir une chaîne toujours lubrifiée qu'une chaîne propre

Oui, le cambouis affecte la longévité de la chaîne et des pignons. Sauf qu'une chaîne mal huilée va s'user encore plus rapidement avec une grosse friction au niveau des rivets. D'autant plus que le manque d'huile va laisser la poussière en place au lieu de la déloger naturellement des points de friction.

Lors d'un entretien, nous nettoyons la chaîne de manière mécanique (avec une guenille)  pour retirer les croûtes, mais nous utilisons un nettoyant dégraissant seulement si la chaîne est figée dans la rouille ou si nous avons un mandat spécifique de nettoyer la chaîne. Dans ce dernier cas, nous la faisons tremper plusieurs heures avant de la brosser, d'évacuer les restes avec la souflette puis la lubrifier abondamment.

Ce que nous remarquons trop souvent lorsque les gens font leur entretien eux mêmes à la maison c'est une chaîne bien nettoyée, mais peu ou pas du tout de lubrifiant rajouté ensuite. Ce n'est pas très long ensuite que la chaîne commence à faire des bruits de petits oiseaux (Cui Cui) ; c'est la rouille qui s'en est mêlé. Si on entend les bruits de friction d'une chaîne rouillée, c'est que ça fait longtemps qu'il y a de la friction directe métal contre métal entre la chaîne et les pignons. 

Nous trouvons qu'il est trop facile de mal juger la quantité de lubrifiant à remettre après un nettoyage et encore plus facile d'oublier de huiler fréquemment sa chaîne et c'est pourquoi nous ne recommandons pas de nettoyer leur chaîne à la majorité des gens.

-

Quand viendra le temps de choisir une huile, nous vous recommandons fortement de tenir compte que la chaîne est une pièce bien exposée à l'air et par conséquent une bonne partie de l'huile utilisée sur la chaîne se retrouvera dans la nature ou du moins dans l'eau de la ville que l'on boit via les égout pluviaux. C'est pourquoi nous vendons seulement des huiles à chaînes biodégradables même si elle sont encore rare sur le marché.

Dans la majorité des cas, nous recommanderons une huile de type "Wet" conçue pour les conditions mouillées et donc plus épaisse et plus résistante. En autant qu'une attention particulière est portée à la condition de la chaîne, il existe aussi, en version biodégradable, des huiles moyennes ou légères qui peuvent aider à garder la transmission du vélo plus propre.

-

N'hésitez pas utilisez la section commentaire si vous avez plus de questions.

À bientôt


0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés